La communauté afro-brésilienne dans le golfe du Bénin: histoire et survivances culturelles au 21è

TU Dresden | Sommersemester 2024 La communauté afro-brésilienne dans le golfe du Bénin:histoire et survivances culturelles au 21è

Mi 14:50-16:20 Uhr (5. DS), ABS 105
Début le 10 avril
2024

Direction de cours: Dr. Didier Houénoudé, Université de Cotounou, Bénin - actuellement professeur invité à la TUD
Langue du cours: français

Le but de ce séminaire est de permettre aux étudiants de se familiariser avec la culture afro-brésilienne qui fait partie des composantes socio-culturelles des pays comme le Bénin, le Togo, le Nigéria et le Ghana. La traite négrière transatlantique a, pendant près de quatre siècles, provoqué la migration forcée de millions d’Africains dans diverses régions du continent américain. C’est au cours du XIXe siècle, avant même l’abolition de ce trafic odieux suivie de celle de l’esclavage, qu’un certain nombre d’entre eux et de leurs descendants sont retournés sur leur continent d’origine. Ce mouvement de retour s’est accéléré à partir du milieu du XIXe siècle suite à la célèbre révolte des esclaves de Bahia en 1835, révolte connue sous le nom des Malê en raison de l’implication de nombreux musulmans dans le déclenchement du mouvement (Reis, 1993). Les diverses formes de l’apport afro-brésilien ont profondément influencé certaines cultures et certaines civilisations africaines au point que certains chercheurs occidentaux ont cru fortement que les afro-brésiliens étaient un groupe ethnique alors qu’ils ne sont qu’un groupe social.Le cours débutera par un chapitre sur la traite négrière, l’esclavage et la déportation de millions d’Africains sur le continent américain ainsi que leur vécu dans certaines villes (Bahia notamment) jusqu’à la révolte de 1835 à Bahia qui a favorisé leur retour massif sur le continent africain. Nous étudierons donc les différentes révoltes à Bahia, depuis celle de 1798 jusqu’à celle de 1838 en réservant un focus sur la plus importante, celle de 1835.Nous aborderons ensuite l’installation des Afro-brésiliens sur le continent africain en prenant les exemples du Nigéria, du Bénin et du Togo. Nous nous intéresserons à la constitution de la communauté afro-brésilienne et à son importance croissante dans le commerce, dans les affaires culturelles et politiques des régions où elle s’est développée.Enfin, nous discuterons de l’influence culturelle afro-brésilienne dans certaines sociétés d’Afrique de l’Ouest sur les plans gastronomiques, architecturaux, linguistiques, vestimentaires, etc.

 

Lecture d'introduction

ADANDÉ, Alexis B.A. 2000.  “Surface Heritage, Buried Heritage - The Portuguese fort of São João Baptista de Ajuda”. In C. D. Ardouin (éd.), Archaeology and Museums in West Africa. Oxford: James Currey, pp.127-131.

ADANDE Alexis, CASTILLO Lisa Earl, HOUENOUDE Didier, PARES Luis Nicolao, SOUMONNI Élisée (dir./2018). Du Brésil au Bénin : itinéraires, mémoires et patrimoines familiaux Aguda, actes du colloque, Cotonou, Editions Plurielles.

AGBELUSI O.O. 2014. “Afro-Brazilian Influences on Indigenous Yoruba Architecture: The Ibadan Example”, West African Journal of Archaeology, v. 44, n. 1, pp. 61-78.

AGBO, Casimir. 1959. Histoire de Ouidah. Du XVIe au XXe siècle. Avignon: Les Presses Universelles.

AGIRI, Babatunde. 1987. “Architecture as a Source of Nigerian History: The Lagos Example”. In Ade Adefuye, Babatunde Agiri & Jide Osuntokun (eds.), History  of the Peoples of Lagos State. Lagos: Lantern Books Lieramed Ltd, pp. 341-350.

AMOS, Alcione M. 2001. “Afro-Brazilians in Togo: the case of the Olympio family, 1882-1945”. Cahiers d'études africaines, n. 162, pp. 293-314.

ARAUJO, Ana Lucia. 2007. Mémoires de l'esclavage de la traite dans l'Atlantique sud: enjeux de la patrimonialisation au Brésil et au Bénin”. Thèse de doctorat, Département d'Histoire, Faculté des lettres, Université de Laval, Québec. 

BYLL-CATARIA, Régina. 2002. “Histoire d’Agoué, Republique du Bénin, par le Révérend Père Isidore Pélofy”. Institut für Afrikanistik History and Culture Series, n. 8, pp. 1-37.

CARDIM, Carlos Henrique & FILHO, Rubens Gama Dias (éds). 2011. A Herança Africana no Brasil e no Caribe: The African Heritage in Brazil and the Carribean. Brasilia: Fundação Alexandre de Gusmão.

CASTILLO Lisa Earl. 2015. “The Exodus of 1835: Agudá Life Stories and Social Networks”. In Derefeka, Abi Alabo; Ogundele, Wole; Alao, Akin; Ajibola, Augustus Babajide (éds.), The Vile Trade. Slavery and the Slave Trade in Africa. Durham: Carolina Academic Press, pp. 211-224.

CASTILLO Lisa Earl. 2016. “Mapping the Nineteenth Century Brazilian Returnee Movement: Demographies, Life Histories and the Question of Slavery”. Atlantic Studies Global Currents, v. 13, n. 1, pp. 25-52.

CASTILLO Lisa Earl & PARÉS, Luis Nicolau. 2007. “Marcelina da Silva e seu mundo: novos dados para uma historiografia do Candomblé ketu”. Afro-Ásia, n. 36, pp. 111–153.

CASTRO, Yêda Pessoa de. 2001. Falares africanos na Bahia : Um vocabulario afro-­‐brasileiro. Rio de Janeiro : Academia Brasileira de Letras.

CRUZ, Clément da. 1983. “Apports des anciens esclaves brésiliens aux cultures du Bénin”. In Cultures africaines : documents de la réunion d’experts sur « Les apports culturels des noirs de la Diaspora à l’Afrique ». Paris : UNESCO.

CUNHA, Marianno Carneiro da. 1985. Da senzala ao sobrado: Arqitetura brasileira na Nigéria e na República Popular do Benim. From Slave Quarters to Town Houses: Brazilian Architecture in Nigeria and the People's Republic of Benin. São Paulo: Nobel/EDUSP.

GAVOY, Marcel.1955. “Note historique sur Ouidah par l'Administrateur Gavoy (1913)”. Études Dahoméennes n. 13, pp. 45-74.

GOEH-AKOUE, M. A. 2001. “Le patrimoine architectural d'Aného, une conséquence de l'ébauche d'une accumulation primitive du capital”. In Nicoué Lodjou Gayibor (éd.), Le tricentenaire d'Aného et du pays guin. Actes du colloque international sur le tricentenaire du pays guin (Aného 18-20 septembre 2000). Lomé : Presses de l'Université de Lomé, pp. 559-585.

GURAN, Milton. 2010 [2000]. Agoudas. Les “Brésiliens” du Bénin. Paris : La Dispute.

HOUENOUDE D. M. (2020), " Les sculptures de la Route de l’Esclave de Ouidah ou le paradoxe d’un discours " in VIDO A., HOUENOUDE D. M., DOGNON E. D., BOTEMA H. M. (dir./2020). L’essor de l’humanité à travers la recherche scientifique Apports de l’histoire, de l’archéologie, du cinéma et de la tradition orale à la restauration des identités africaine et européenne, Paris, Edilivre, pp. 213-241.

HOUENOUDE, Didier, KISSOE, Ricardo 2016. "La "Grande Mosquée Centrale" de Porto-Novo : un condensé du mélange des cultures". In Tiona OUATTARA, Contribution aux débats sur les enjeux du monde contemporain: religions environnement t conflits en Afrique. Paris, Edilivre.

HOUENOUDE, Didier. 2013. « La protection du patrimoine à Porto-Novo : l’action de la Maison du patrimoine et du tourisme », In Christine Mengin et Alain Godonou (s/dir.), Le patrimoine de Porto-Novo : réhabilitation, développement, perspectives touristiques, Publication de la Sorbonne/Ecole du Patrimoine Africain.

JUHÉ-BEAULATON, Dominique. 1994. “Les jardins des forts européens de Ouidah : premiers jardins d'essai (XVIIIe siècle)”. In Spécial Togo-Bénin, Cahiers du Centre de Recherches Africaines (CRA). Paris : Karthala, pp. 83-105.

LAW, Robin. 2004. Ouidah: The Social History of a West African Slaving Port, 1727-1892. Athens: Ohio University Press.

LOKKO, Mae Ling. 2013. “La Maison du Brésil: un retour vers le futur”. Pambazuka News, n. 292, 2 août 2013 (en ligne : https://www.pambazuka.org/fr/governance/la-maison-du-brésil-un-retour-vers-le-futur).

MARGUERAT, Yves & ROUX, Lucien. 1991. Trésors cachés du vieux Lomé. Lomé : CCF & ORSTOM.

MATTOSO, Kátia M. de Queirós. 1992. Bahia: século XIX – uma província no Império. Rio de Janeiro: Nova Fronteira.

OLIVEIRA, Maria Inês Cortes de. 1988. Os libertos: seu mundo e os outros. Salvador: Corrupio.

PARAÏSO, Jean-Yves. 2009. “Les  Agoudas du Dahomey/Bénin - Mémoire vivante de la traite transatlantique”. In Victorien Lavou Zoungbo, Marlène Marty (éds.), Imaginaire racial et projections identitaires. Perpignan : Presses de l'Université de Perpignan, pp. 163-186.

PARÉS, Luis Nicolau. 2011 [2006]. La formation du Candomblé. Histoire et rituel du vodun au Brésil. Paris/Amsterdam : Karthala/Sephis.

PARÉS, Luis Nicolau. 2014. “Milicianos, barbeiros e traficantes numa irmandade católica de africanos minas e jejes (Bahia, 1770-1830)”. Tempo, v. 20, pp. 1-32.

PARÉS, Luis Nicolau. 2015. “Afro-Catholic Baptism and the Articulation of a Merchant Community, Agoué, 1840-1860”. History in Africa, v. 42, pp.165-202.

PARÉS, Luis Nicolau & CASTILLO, Lisa Earl. 2015. “José Pedro Autran e o retorno de Xangô”. Religião e Sociedade, v. 35, n. 1, pp. 13-43.

REIS, Nestor. 1970. Quadro de arquitetura no Brasil. São Paulo : Editora Perspectiva.

REIS, João José. 1993 [1989]. Slave Rebellion in Brazil : The Muslim Uprising of 1835 in Bahia. Baltimore/London: Johns Hopkins University Press.

SINOU, Alain. 2011. “L'architecture afro-brésilienne de la Côte des Esclaves, un genre imparfait, entre ignorance et oubli”. In Patrimoines oubliés de l'Afrique. Actes du séminaire, Paris, 30 novembre 2010. Paris : Riveneuve éditions, pp. 107-195.

SINOU Alain, OLOUDE Bachir, Porto-Novo ville d’Afrique Noire, Paris, Orstom, 1989.

 

TURNER, Michael Jerry. 1975. “‘Les Brésiliens’ : The Impact of Former Brazilian slaves upon Dahomey”.  Thèse de doctorat, Boston University.

VAN DANTZIG, Albert. 1980. Forts and Castles of Ghana. Accra : Sedco Publishing Limited.

VAN ZÜTPHEN, C. H. 1835. Tagebuch einer Reise von Bahia nach Afrika. Düsseldorf: bei J.H.E. Schreiner.

VARISSOU, Souayibou. 1992. “Un aspect de l'histoire rurale dans le sud-Bénin: l'introduction du maïs et son impact dans les activités agraires du XVIe au XIXe siècle”. Mémoire de maîtrise, Université d’Abomey-Calavi.

VERGER, Pierre. 1982. Orisha, les dieux Yorouba en Afrique et au Nouveau-Monde, Paris, Métailié.

VERGER, Pierre Fatumbi. 1968. Flux et reflux de la traite des nègres entre le Golfe du Bénin et Bahia de Todos os Santos. Paris: Mouton. Traduction portugaise de 1987: Fluxo e Refluxo do tráfico de escravos entre o Golfo do Benin e a Bahia de Todos os Santos. São Paulo: Corrupio. Auch im e-book: https://www.degruyter.com/view/product/150712

YAI, Olabiyi Babalola. 2001. “The Identity, Contributions and Ideology of the Aguda (Afro-Brazilians) of the Gulf of Benin: A Reinterpretation”. In: Kristin Mann et Edna G. Bay (éds.), Rethinking the African Diaspora: The Making of a Black Atlantic World in the Bight of Benin and Brazil. London : Frank Cass, pp. 72-82.



 

Loading Assessment overview
Loading overview